Edito du maire

CORONA – Semaine 8 et dernière !

Je vous donne pendant ces semaines de pandémie quelques nouvelles et mon ressenti au cœur de notre commune endormie mais déterminée.

SUBJECTIF ET DISCRETIONNAIRE

J’espère que vous êtes arrivés sans trop de soucis au bout de ce confinement.
En souhaitant un prompt rétablissement aux personnes touchées par le virus, je ne peux que conseiller à tous de garder les distances et pratiquer les gestes appris.
Nous rentrons dans une période où tout s’accélère de façon toujours chaotique, je veux parler des directives, prescriptions, recommandations et interprétations...
Toutefois, un grand merci à ceux qui ont travaillé jusqu’au moindre détail. Du travail de dentelle, celle dont on ne fait pas des masques.
Notre préoccupation majeure fut le « retour de l’Ecole ». Grâce à l’engagement de tous (Directrices, Directeur, enseignants, personnels de la Mairie et de MACS, Adjointe à l’éducation et élus concernés) nous avons pu proposer un protocole sanitaire répondant aux exigences en la matière. Il est bien clair que le choix pédagogique du temps scolaire revient exclusivement à l’Education Nationale. Réunion de synthèse le mardi 05 mai en Mairie et finalisation le mercredi 06 mai avec l’accord de tous.
Jeudi 07 mai après-midi à 17H41 (services Mairie toujours actifs) un mel de l’Inspection de l’Education Nationale qui « confirme les réserves évoquées le matin » auprès d’une directrice et concernant l’organisation du temps périscolaire (matin et soir) qui rendrait « les efforts réalisés au cours de la journée inutiles ». En temps scolaire, les « groupes-classes » (moins de 15 enfants) ne « se croisent pas et ne se décomposent pas ». Et pas au périscolaire ! même si le protocole sanitaire est très strict.
En clair, le maintien du périscolaire prévu annulera l’organisation du « retour à l’école ». Subjectif et discrétionnaire ?
En plus clair il faudrait créer comme les 12 « groupes-classes » de l’école, 12 groupes périscolaires dans 12 lieux différents avec 12 personnels différents (parfois pour 1 seul enfant venant d’un « groupe-classe » de l’école !). Et à terme 28 groupes pour 28 classes, dans les mêmes conditions.
Impossible, ici ou ailleurs en France. Alors que nous avions prévu 8 lieux différents par groupes de moins de 15 (bien sûr). Dans un premier temps, j’ai voulu en assumer la responsabilité mais cela entrainait la responsabilité des personnels aussi...et surtout remettait en cause le « retour de l’école ».
En « croisant » (tiens !) les textes, je m’aperçois que les enfants des soignants et parents prioritaires déjà accueillis à l’école « se croisent et se recomposent » sans que l’Education Nationale ne s’en offusque ! lors de la restauration scolaire avec des repas individuels (merci MACS !) il est demandé « de limiter au maximum » les croisements de groupe (AMF 05 mai 2020). Mieux encore, pour les accueils collectifs, les « groupes sont constitués pour toute la durée, dans la mesure du possible » (Ministère de l’Education 06 mai 2020). Je ne vous parle pas des transports scolaires...
Toutes nos excuses aux parents prêts à nous confier leurs enfants.
Je vais vous dire : cet exemple illustre nos difficultés locales. Mais peu importe qui a raison ou tort. Un seul objectif pour nous : le bien être et la sécurité sanitaire pour les enfants, le personnel et les parents.

Ce souci est partagé par les Directrices de crèche et leurs personnels pour ouvrir, comme à Labenne, d’abord 3 groupes de 5 bébés, puis 15 jours après au vu du constat sanitaire des groupes de 8 et enfin de 10 la quinzaine suivante. Là aussi protocole strict très détaillé sous notre responsabilité cette fois. Merci Mesdames !
Autre sujet très « perturbant » chez nous : la réouverture des plages. Dès le jeudi 07 mai, le Président du Syndicat des Baignades avec les Maires du Littoral et l’appui du Département, dès la fin du discours du premier Ministre, sollicitait l’autorisation d’accès aux plages et se mettait à disposition de Mme la Préfète pour une réunion. Le vendredi 08 mai, il est confirmé par l’Etat que le contexte règlementaire ne permet pas d’ouvrir au 11 mai, une stratégie d’ouverture commune étant envisagée (Gironde/Landes/Pyrénées Atlantiques) pour éviter les déplacements dans le nouveau fameux rayon de 100kms.
Avec le Syndicat des Baignades, il est proposé une demande de dérogation par commune avant mercredi 13 mai, selon un protocole très précis pour la « pratique individuelle et dynamique ». Nous la déposerons ce jour lundi 11 mai. L’objectif est que les services d’Etat l’instruisent rapidement. Notre seule volonté ne suffira pas.
Subjectif et discrétionnaire ?
Encore faut -il une stratégie commune interdépartementale acceptée par tous.
Le vendredi 08 mai, info de l’arrivée des masques « grand public en tissu » commandés le 23 avril grâce à l’action conjointe du département et de MACS (également financiers), mais de la moitié seulement....
Dans les jours à venir et pour tous, distribution gratuite à MANAOC et à la salle des fêtes. Des précisions sur le site de la commune et sur la plage Facebook « Ville de Labenne » et par affichage chez les commerçants et sur les conteneurs des ordures ménagères, dès réception de la totalité des 7000 masques commandés.
Un rappel : si le masque protège ou rassure, il n’exonère en aucun cas des gestes barrières.
Je ne vous parlerai pas de l’attente angoissante du secteur du Tourisme et des loisirs, qui sera à l’écoute du conseil interministériel du jeudi 14 mai.
La période de confinement se termine. On va se séparer. J’ai beaucoup apprécié votre soutien extrêmement bienveillant. Merci à tous ceux qui nous ou vous ont aidé à passer ce cap difficile. Les Maires et élus dont on parle tellement en cette période et que l’on sollicite (c’est bien normal) ont besoin de vous. Car une deuxième étape commence, toute aussi difficile. J’ai espoir que l’Etat reconnaisse enfin que nous pouvons localement réagir avec raison dans le cadre des lois de la République, hors état d’urgence. Et ensemble retrouver la joie de vivre.
Les oiseaux, eux ne s’y trompent pas et continuent de chanter à tue-tête. N’en déplaise aux corbeaux égarés, virtuels ou pas.
Je vous donne rendez-vous sur les sites de la ville et si nécessaire auprès des services de la Mairie qui réouvrent ce lundi 11 mai au public.
Pensez à vous protéger et protégez les autres.
A très bientôt.

"L’ interi MAIRE"
Jean-Luc DELPUECH

FB

Ouverture des services Mairie

Le Lundi, Mardi, Mercredi et Jeudi
de 8h45 à12h et de 13h30 à 17h30.
Le Vendredi
de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.
Le Samedi
de10h00 à 12h00
Permanence accueil (sauf en juillet et août)

Liens utiles

© 2019 - Mairie de Labenne/ Développé par la Mairie de Labenne avec le soutien de MACS

Search

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts